Le développement de l’œnotourisme


Le développement de l’œnotourisme

lonotourisme.jpg

L’œnotourisme, ou tourisme vitivinicole et œnologique prend le style d’un tourisme rural et agrotourisme. S’intéressant à la découverte des régions viticoles, ce genre de tourisme joue le rôle de tourisme d’agrément.

Quatre métiers de la stratégie  sont à mentionner à savoir l’audit, le conseil, le lancement des opérations et le suivi-évaluation d’exploitation. A spécifier que l’audit représente une aide  à la compréhension du tourisme dont la finalité est de pouvoir déterminer distinctement un éventuel tourisme œnotouristique. Et les autres métiers s’ensuivent pour le développement de l’œnotourisme.

Quel est l’intérêt de l’œnotourisme pour le producteur et pour le touriste ?

L’œnotourisme est un tourisme dont la réalisation est le déplacement des touristes dans une région vitivinicole. Les visites donnent les opportunités  aux viticulteurs de valoriser leurs efforts et surtout de faire connaître directement, sans aucune action publicitaire intermédiaire classique, les fruits de leur travail. Les dégustations sur place produisent des revenus non négligeables, et par la suite les achats à distance deviennent fréquents en faveur des deux parties.  

le-tourisme.jpg

Sachant que les vins  ont toujours été  recherchés pour leur rôle d’expressions les plus originales des terroirs,  les touristes essaient de se procurer une plus-value en ce sens sans minimiser les nouvelles découvertes, les arts de vivre autrement, la culture, la gastronomie, etc. En effet, les œnotouristes font en sorte de maximiser plaisir et connaissances nouvelles. Pour ce faire, les touristes visitent les champs de vigne, puis le pressoir, la sale de tri, le cuvier et la cave.
 

L’œnotourisme et le marché local

L’œnotourisme est un accès efficace et rentable pour le marché local, aux côtés de l’exportation et du marché national. C’est un chemin de croissance complémentaire où les œnotouristes profitent de faire des achats de vins de leurs choix. Le touriste viticole et le marché local représentent un canal de distribution à part entière dont l’impact économique amène nécessairement un développement durable à deux voies. C’est une stratégie compétitive démontrant l’aptitude des touristes et des viticulteurs à fédérer autour d’un projet porteur.